Mon compte

Menu

Quel âge minimum pour être assistante maternelle ?

Clara est passionnée par les enfants depuis toute petite et venant tout juste de finir ses études, souhaite être nounou agréée mais elle se pose une question : quel est l’âge minimum pour être assistante maternelle ? A tout juste 21 ans, peut elle espérer devenir assistante maternelle ?

L’âge minimum pour être assistante maternelle est … 18 ans

Age minimum pour être assistante maternelleOfficiellement, il suffit en effet d’être majeure pour devenir assistante maternelle, même si très peu d’assmat exercent cette activité aussi jeune. Votre jeune âge ne vous empêche donc pas de demander l’agrément et cela ne pourra pas être un motif de refus.

Bon à savoir : le logement pourra par contre être un motif de refus, si vous êtes hébergée dans votre famille ou belle-famille. Il faut en effet être propriétaire ou locataire pour exercer le métier d’assistante maternelle à son domicile, ou bien se voir prêter un logement inocccupé. Si vous n’êtes ni l’un ni l’autre mais souhaitez quand même devenir assmat, pourquoi ne pas contacter les maisons d’assistantes maternelles (MAM) de votre région pour savoir si l’une d’elles accepterait une collègue supplémentaire ?

Comment convaincre la PMI ?

Il ne faut pas pour autant vous leurrer : votre jeune âge ne jouera pas en votre faveur dans l’examen de votre demande d’agrément.
Car être jeune veut dire aussi souvent dans l’esprit de certaines personnes manquer d’expérience, de recul, de patience parfois, de tolérance aussi parfois, etc.

Etre jeune n’empêche pas d’être une assmat du tonnerre

A vous de démontrer à la personne de la PMI avec qui vous ferez l’entretien quels sont vos atouts : car jeunesse rime aussi souvent avec énergie, dynamisme, capacités d’apprentissage, motivation etc.
La motivation, c’est d’ailleurs un de vos atouts : aussi jeune et déjà décidé à devenir assmat, n’est-ce-pas la meilleure preuve que vos motivations pour devenir assistante maternelle sont à toute épreuve ?

Vous pouvez aussi mettre en avant votre bonne santé : courir avec les enfants, les porter, danser, sauter, ne sera pas un problème pour vous.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il vaut mieux aussi :
avoir un parcours qui démontre votre envie de travailler dans la petite enfance. Cela peut être un parcours scolaire / universitaire (CAP petite enfance, etc.) et/ou professionnel (expérience en tant que garde d’enfants à domicile, institutrice de maternelle, etc.). Il est fortement recommandé, vu votre jeune âge, d’avoir un minimum d’expérience dans ce domaine avant de postuler à l’agrément d’assistante maternelle : cela permettra de compenser
– pouvoir apporter des preuves concrètes de votre motivation. Vous pouvez par exemple expliquer que vous vous êtes formée avant même de demander l’agrément à la petite enfance en lisant tous les livres sur le sujet de votre bibliothèque municipale et en parcourant tous les sites Internet sur le sujet, que vous avez appris tous les tenants et aboutissants du métier d’assistante maternelle en interrogeant toutes les assmat de votre quartier, que vous êtes allée au magasin de bricolage repérer tous les systèmes pour sécuriser votre logement etc.

Si votre logement est petit (c’est souvent le cas quand on est jeune), réfléchissez bien à une organisation qui vous permette d’assurer le bien être des enfants accueillis : un espace pour chaque fonction (change, sommeil, jeu, repas), qui permette à chacun de vivre à son rythme, etc.

Clara a fait tout cela : elle a organisé et sécurisé son logement, travaillé plusieurs mois comme garde à domicile pour acquérir de l’expérience, et comme baby sitter le soir , lu tous les livres qu’elle trouvait sur le métier d’assistante maternelle… Son énergie et son enthousiasme feront le reste pour convaincre la puéricultrice de la PMI, espère t’elle. Mais elle pense qu’il lui reste un handicap majeur pour obtenir son agrément : elle n’a pas d’enfants.

Je n’ai pas d’enfants…

Un autre point sur lequel on s’interroge quand on est jeune et qu’on veut demander un agrément d’assmat : le fait de ne pas avoir d’enfants est-il un motif de refus ? Et bien non ce n’est certainement pas un motif de refus.

Une assmat jeune a la santé

A vous, même, d’en faire un atout :
– vous serez entièrement disponible pour les enfants accueillis puisque vous n’avez pas vos propres enfants à gérer
– vous n’avez pas d’a priori sur la façon d’éduquer un enfant et serez donc plus souples
– vous aurez plus de temps le soir pour organiser la journée du lendemain, le week-end pour faire les courses et préparer les activités de la semaine

Et d’en minimiser l’impact négatif :
– vous n’avez pas élevé d’enfants certes… mais vous vous êtes formée en profondeur sur le sujet
– vous n’avez pas d’expérience avec vos propres enfants… mais en avez acquis plein avec les enfants des autres ce qui est finalement encore mieux puisque le métier d’assistante maternelle consiste à accueillir et éduquer les enfants des autres… !
– vous n’êtes pas équipée en matériel de puériculture, jouets etc … mais cela vous permettra d’acheter du matériel neuf

Clara avait préparé ses arguments, et malgré ses 21 ans, a obtenu son agrément d’assmat. Comme quoi il n’y a vraiment pas d’âge minimum pour être assistante maternelle ! Mais il lui reste un obstacle à franchir, maintenant qu’elle a fait sa formation initiale, pour vraiment devenir nounou agréée : trouver un enfant à accueillir.

Trouver des enfants à accueillir

Si vous obtenez l’agrément, votre jeune âge pourra en effet rebuter certains parents et il ne sera peut être pas facile de trouver des enfants à accueillir.
A vous de convaincre les parents car si vous avez obtenu l’agrément, c’est que la PMI pense que vous êtes tout à fait apte pour accueillir des enfants en tant qu’assistante maternelle  !

Alors n’hésitez pas à avancer tous les arguments ci-dessus, qui feront certainement mouche auprès des parents.

Quelques petits conseils complémentaires :
– cherchez plutôt des enfants un peu plus âgés… et des parents dont ce n’est pas le premier enfant.
Les parents d’un nourrisson unique seront moins enclins à confier leur enfant à une assistante maternelle qui vient d’être agréée, qui plus est jeune…
– pourquoi ne pas jouer sur votre âge en proposant des services que des assmat plus âgées ne sauront pas forcément proposer : par exemple, dites aux parents que vous leur enverrez chaque jour une vidéo de leur enfant via votre smartphone ?

C’est comme ça que Clara a convaincu les parents de Jules, 9 mois, de le lui confier : elle leur a proposé de mettre en place un blog privé sur lequel elle poste les menus de la semaine, des photos des activités avec Jules, des vidéos de Jules au parc ou à la baby gym…

Elle a été la seule de son village à proposer cela. Et depuis Clara a acquis suffisamment d’expérience pour demander une extension de son agrément et elle accueille aussi Louise, 18 mois, la grande copine de Jules.

Cela peut vous intéresser aussi

One Response to Quel âge minimum pour être assistante maternelle ?

  1. Ambroise 6 mars 2019 at 21:48 #

    Bonjour j’ai 19ans et j’ai toujours voulu être assistante maternelle je connais toutes les demarches à faire mais j’ai peur que mon jeune âge freine les parents..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.