Mon compte

Menu

Administration de médicaments : un décret fixe (enfin!) les conditions

Enfin ! Après des années de débat et de flou, un décret d’Août 2021 fixe les conditions dans lesquelles une assistante maternelle, en tant que professionnelle de la Petite Enfance, peut procéder à l’administration de médicaments à un des enfants qu’elle accueille

Le décret précise les conditions d’administration des médicaments par l’assistante maternelle

Première condition : l’assistante maternelle doit maîtriser la langue française écrite

Pour obtenir l’agrément d’assistante maternelle, la maîtrise de la langue française à l’oral était déjà indispensable

Mais pour que l’assmat puisse procéder à l’administration de médicaments, la loi va plus loin : il faut savoir lire le français.
Ce qui est logique puisqu’il faut pouvoir lire l’ordonnance  médicale

Deuxième condition : l’administration des médicaments par l’assmat doit être prévue au contrat

En effet, les modalités de délivrance des soins ou des traitements médicaux devront être prévus dans le contrat de travail d’assistante maternelle.

Dans ce même contrat les parents (ou les représentants légaux de l’enfant) devront donner leur autorisation à cette administration de médicaments par l’assistante maternelle. Ils peuvent aussi s’ils préfèrent la donner au cas par cas, suivant les soins requis.

Troisième condition : le jour J, avant d’administrer les médicaments, un certain nombre de précautions s’imposent

En effet, avant d’administrer les soins ou médicaments à un des enfants accueillis,

  • il faudra que les parents :
    • fournissent une ordonnance médicale
    • fournissent les médicaments ou le matériel nécessaire
    • expliqué à l’assistante maternelle ou à la garde d’enfant le geste qu’il lui est demandé de réaliser
  • l’assistante maternelle de son coté devra :
    • vérifier que le médecin n’a pas expressément prescrit l’intervention d’un auxiliaire médical
    • consigner chaque geste dans un registre médical précisant : le nom de l’enfant, la date et l’heure de l’acte, votre nom, le médicament donné et la posologie.

IMPORTANT : si l’enfant ne s’est jamais vu prescrire ce médicament, il est fortement conseillé que les parents fassent la première administration chez eux, afin de prévenir tout risque d’allergie ou de réaction

Je ne souhaite pas procéder à l’administration de médicaments !

C’est votre droit le plus strict si vous ne désirez pas administrer de médicaments aux enfants accueillis !

Il n’est pas nécessaire de le justifier auprès des parents ou de la PMI.
Il faut par contre en avertir les parents avant la signature du contrat, et si possible faire figurer cette disposition dans votre contrat de travail d’assistante maternelle, afin d’éviter des conflits par la suite

Les autres actualités

Une nouvelle convention collective en 2022 !

Les assistantes maternelles vont avoir une convention collective rénovée à partir de 2022

1er Octobre : le SMIC augmente. Quelles conséquences pour vous ?

Au 1er Octobre le SMIC augmente… et de ce fait augmentent aussi le salaire mini des assmats, les indemnités d’entretien et l’abattement fiscal.

L’inscription à « Monenfant.fr » et la mise à jour des infos devient obligatoire

Il est désormais obligatoire pour toutes les assmats de s’inscrire sur « Monenfant.fr » et de mettre à jour ses disponibilités 2 fois par an

Comments are closed.
Devenir assistante maternelle