Mon compte

Menu

Bientôt une refonte de la formation initiale des assistantes maternelles ?

formation initiale des assistantes maternellesFin Juin dernier, la DGCS (Direction générale de la cohésion sociale) a présenté son projet de refonte de la formation initiale des assistantes maternelles, et des modalités d’obtention de l’agrément d’assistante maternelle.

Ce projet n’est pas encore validé, ni officialisé par un décret. Mais il laisse entrevoir de gros changements dont voici les détails.

Pourquoi cette refonte de la formation initiale des assistantes maternelles ?

La DGCS est poussée à ce changement de la formation initiale obligatoire des assistantes maternelles par deux événements :

  • la refonte du CAP Petite enfance devenu le CAP Accompagnant éducatif petite enfance : l’examen a été repensé
  • les nouvelles lois sur la formation continue, qui poussent les salariés vers toujours davantage d’acquisition de nouvelles compétences et connaissances

Le CAP Petite enfance est devenu le CAP Accompagnant éducatif petite enfance : il faut y adapter la formation initiale des assistantes maternelles

Le CAP « accompagnant éducatif petite enfance » comprend en effet de nouvelles épreuves professionnelles. Elles se concentrent davantage sur l’éducatif, le travail d’équipe et la relation avec les parents. Les 1ères sessions d’examen auront lieu en juin 2019.

Or un des objectifs de la formation initiale des assistantes maternelles est de préparer aux épreuves professionnelles de cet examen qui concernent les assistantes maternelles. En particulier, donc aux épreuves EP1 et EP3 de ce nouveau CAP Petite Enfance. Il fallait donc forcément adapter le contenu de la formation initiale des assistantes maternelles à ces deux nouvelles épreuves.

En parallèle, le Ministère et les acteurs de la branche incitent à toujours plus de formation continue

C’est une des priorités de ces dernières années, pour le Ministère du Travail, celui de la Santé et pour les acteurs de la branche des assistants maternels : la professionnalisation des assistantes maternelles passe par davantage de formation continue. Une priorité que cette formation initiale des assistantes maternelles devait intégrer

Ce qui est prévu pour la formation initiale des assistantes maternelles et la demande d’agrément

Voici ce qui est préconisé par la DGCS pour la demande d’agrément des assistantes maternelles. Cela reste un projet, à valider ultérieurement et surtout à officialiser via un décret. Rien n’est certain pour le moment.

La formation obligatoire des assistantes maternelles se ferait en trois temps :

  • 80 heures de formation initiale des assistantes maternelles auraient lieu avant l’accueil des enfants.
    A l’issue de ces 80 heures, une évaluation des compétences acquises pendant la formation serait effectuée.
    Si la candidate validait cette évaluation et uniquement dans ce cas, elle obtiendrait son agrément d’assistante maternelle pour une durée de 3 ans (durée à confirmer).
  • Une fois son évaluation validée, l’assistante maternelle aurait trois ans pour faire deux modules de formation complémentaire de 20 heures chacun.

La possession du titre assistant maternel /garde d’enfant, ou comme aujourd’hui du CAP Petite Enfance ou AEPE, permettraient d’être dispensée d’une partie des 80 heures de formation initiale, mais pas de la 2de et 3e partie.

Trois blocs de compétence, en lien avec le CAP AEPE, serviront à construire le contenu de cette formation obligatoire des assmats :
a) Connaître le cadre juridique et sociologique de l’enfant et de la famille, ainsi que les missions des différents acteurs nationaux ;
b) Connaître les acteurs locaux de l’accueil du jeune enfant et de l’accompagnement des familles, et savoir se situer parmi eux ;
c) Connaître les missions de l’assistant maternel en matière de sécurité, de santé et d’épanouissement de l’enfant.

Une fois ces modules effectués, l’assistante maternelle devrait passer les épreuves EP1 et EP3 du CAP Accompagnant éducatif Petite enfance, Comme aujourd’hui, la seule obligation serait de se présenter à ces épreuves, et non de les réussir.
Néanmoins, si elle obtenait plus de la moyenne à chacune de ces deux épreuves, elle obtiendrait son agrément pour 10 ans.

La participation à des activités de formation continue ou d’amélioration continue de la pratique, dont la liste sera définie ultérieurement, conditionneraient le renouvellement de cet agrément.

Des pistes intéressantes, mais contraignantes pour les futures assistantes maternelles. Qu’en pensez-vous ?

2 Responses to Bientôt une refonte de la formation initiale des assistantes maternelles ?

  1. Françoise 11 octobre 2018 at 10:24 #

    Je pense que, comme dans tout métier amené à évoluer (la famille est sans cesse en train de bouger), la participation à des activités de formation continue ou d’amélioration continue de la pratique est ABSOLUMENT indispensable. Nous devons aller à la rencontre d’autres professionnels, que ce soit collègues assistantes maternelles, comme animatrice de RAM, intervenante lors de séances d’analyse des pratiques professionnelles, etc… Cela permet de faire évoluer notre pratique, pour le bien-être des enfants accueillis et la confiance des parents.

    • Devenir assistante maternelle 11 octobre 2018 at 17:54 #

      Bonjour
      nous sommes tout à fait d’accord avec vous ! Mais renforcer la « difficulté » d’obtenir l’agrément au départ alors qu’on manque d’assistantes maternelles dans de nombreuses régions, et aussi alors que certaines assmats sont absolument formidables mais pas forcément à l’aise avec le « scolaire » et donc avec un passage d’examen, n’est peut être pas judicieux. D’un autre côté, renforcer la professionnalisation des assmats est vraiment une bonne chose. Bref il faut voir à l’usage 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.